Expédition des colis: livraison en france livraison en suisse livraison monaco royaume uni livraison en allemagne livraison en italie livraison du luxembourg livraison en belgique autriche portugal livraison en australieEtc...

Rechercher un produit
Marques
Acces rapide
Accès rapide :
Newsletter
Profitez de nos offres, recevez notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne

Confort urinaire, femme, homme.

Confort urinaire.
Confort urinaire chez l'homme et la femme, à répétition, traitement, causes, solution rapide et naturel avec des plantes, l'alimentation, symptômes.

La cystite, c'est quoi?
infection urinaireC'est est une infection de la vessie. C'est une inflammation aiguë de la muqueuse de la vessie due à une infection bactérienne.

Les cystites compliquées apparaissent sur un "terrain" particulier et imposent une conduite à tenir plus conséquente.

Autrefois, on parlait de la cystite de la jeune mariée. Pour les médecins, le "profil typique" de la patiente était alors une jeune femme se plaignant de douleurs mictionnelles après un rapport sexuel.

Femmes ou hommes:
Les femmes plus touchées que les hommes par une cystite.
Elle est très fréquente chez la femme à cause de son anatomie: urètre court, proche du périnée (vagin, anus), alors la colonisation des bactéries à la vessie en provenance de l’intestin et de l’extérieur est facile.

total cleanse reins solaray

Total Cleanse Reins, pour drainer les reins

Conseils de moyens préventifs:
Boire suffisamment pour que les urines soient moins concentrées et que les germes se développent moins bien.
- Avoir une hygiène intime correcte: quotidienne mais pas trop, attention aux savons au pH non approprié, bien rincer, bien sécher.
Lutter contre la constipation, car l’inflammation du colon entraîne la pullulation des germes intestinaux et peut être source de cystite.
- Après les toilettes s’essuyer d’avant en arrière afin de ne pas souiller la vulve, le vagin et l’urètre avec des matières fécales.
- Éviter les pantalons et jupes trop serrés.
- On recommande de boire régulièrement. Cela ne signifie pas nécessairement boire beaucoup. Ce qui est important, c’est de boire régulièrement pour nettoyer fréquemment la vessie. Une grande quantité d’eau n’est pas nécessaire pour une bonne vidange.
- Aller aux toilettes après les rapports sexuels.

Comment savoir si on a une cystite?
Les signes de la cystite.
- Des brûlures en urinant soit à la fin, soit au passage de l’urine.
- Des urines fréquentes et très peu abondantes, on parle de pollakiuries.
- Un besoin impérieux d’aller uriner, même s’il n’y a pas d’urine.
- Un tiraillement, voire des douleurs, au niveau du bassin.

Il s’agit fréquemment aussi, lorsque la cystite se répète, d’une anomalie de l’hymen. Lors du premier rapport sexuel, l’hymen s’est mal rompu. La défloration est donc incomplète. Un examen gynécologique peut révéler la présence de brides d’hymen qui pourront être sectionnées lors d’une petite intervention chirurgicale. Sinon, le premier accouchement pourra tout réparer, le passage du bébé (s’il se fait par voie basse) complétant la défloration.

Quand évoquer une cystite?
Le diagnostic de cystite est évoqué classiquement devant des troubles urinaires, une pollakiurie (envies fréquente d’uriner), la présence de mictions impérieuses, des douleurs en urinant à type de brûlure ou de piqûres, voire des douleurs du bas-ventre.
Il n’y a pas de fièvre ni de douleurs lombaires dans le cas d’une cystite simple.
Il faut éliminer d’autres diagnostics comme l’affection d’un organe voisin de la vessie : une salpingite ou autre maladie de l’appareil génital, appendicite, sigmoïdite...
Les urines sont troubles, malodorantes parfois hémorragiques (hématurie). Les urines peuvent aussi être troubles si des phosphates ou des urates sont présents en grande quantité.

Le plus souvent, il s'agit d'une simple irritation: le rapport sexuel provoque des micro-traumatismes pouvant sensibiliser la vessie, et provoquer cette sensation de brûlure.

Conseils pratiques de prévention:
- Il faut éviter d’être constipée. En effet, dans le rectum vivent des colonies de bactéries, non pathogènes, utiles à notre organisme, appelées Echerichia Coli. Quand ces bactéries se trouvent en trop grand nombre (comme lorsque l’on est constipé) dans le rectum, elles risquent de migrer vers la vessie et de provoquer des infections urinaires.
- Après être allée à la selle, il est recommandé de bien s’essuyer d’avant en arrière : du méat urinaire vers l’anus et pas l’inverse. Et ceci, pour la même raison. S’essuyer d’arrière en avant, c’est prendre le risque de ramener, vers le méat urinaire, des germes fécaux.
- Il faut aller uriner régulièrement: toutes les trois à quatre heures dans l'idéal. Cela a pour effet de bien vider la vessie, et évite la stagnation des urines et des éventuels germes qu’elle peut contenir.
- Ne pas pousser pour uriner. Le fait de pousser irrite l’urètre qui devient alors plus sensible aux infections.

Facteurs favorisant:
Les facteurs favorisant l’apparition d’une cystite est le plus souvent une auto-infestation. Elle peut être due à des conditions hygiéno-diététiques mauvaises ou inadaptées, une constipation chronique, parfois des rapports sexuels...
Certaines personnes sont plus sujettes aux cystites que d’autres.

Chez les femmes ménopausées:
Après la ménopause, les causes des infections urinaires sont encore différentes. Ces infections peuvent être favorisées par différents facteurs.

Un appareil uro-génital qui ne se trouve plus à sa place naturelle. On parle de prolapsus (chute des organes). Cela entraîne un dysfonctionnement de la vessie, et les urines sont alors mal évacuées, ce qui provoque une infection.

Des problèmes touchant le vagin et la vulve. A la ménopause, ces organes connaissent des problèmes de trophicité. La baisse du taux hormonal en est la cause : le canal de l’urètre a tendance à s’atrophier légèrement et la vessie à devenir plus sensible. L’urètre de la femme, déjà très court, a tendance à l'être encore plus après la ménopause, favorisant ainsi la migration des germes, et donc, des infections.

Une mauvaise bactérie:
Les cystites sont le plus souvent dues à une bactérie intestinale saprophyte (qui vit normalement dans l’intestin sans provoquer de maladie) qui s’appelle l’Escherichia Coli. Une anomalie anatomique peut également être à l’origine de ces cystites récidivantes: un rétrécissement du méat urétral par exemple, ou une vessie qui se vide mal (une grande vessie).

La cystite est une inflammation de la vessie:
Cette inflammation provoquée par une infection qui touche particulièrement les femmes.
L’urètre de la femme a en effet la particularité d’être très court. Les germes présents dans la région anale peuvent donc facilement migrer jusqu’au méat urinaire et remonter jusqu’à la vessie, car ils ont peu de chemin à parcourir...

Les cystites compliquées:
On parle de cystite compliquée quand les signes sont accompagnés de fièvre, de douleurs lombaires, quand les cystites sont récidivantes (plus de 4 par an).
De même, chez certaines personnes, elle est a priori compliquée, par exemple chez l’homme où il faut rechercher une cause à l’infection ainsi que chez la femme enceinte où il faut impérativement la traiter correctement, chez les enfants de moins de 15 ans et chez les femmes de plus de 65 ans.

Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée et équilibrée. Tenir hors portée des jeunes enfants. Ne pas administrer aux jeunes enfants. Consultez votre médecin en cas de grossesse ou d'allaitement. Pas d'utilisation prolongée sans avis d'un spécialiste.

Infection urinaire et cystite

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus Fermé

Dernière mise à jour le vendredi 17.11.17 à 10h13

Commandes, conseils et renseignements, au 05-65-60-22-22
Commande sur le site: réglez par carte bancaire, avec votre compte Paypal ou par chèque.
Commande par téléphone: réglez par chèque ou par carte bancaire.
Espace produits bio, 9 rue du Mandarous, 12100 Millau

Espace produits bio, tous droits réservés©